Sortez du rang 





Démarquez vous





Osez regarder ailleurs




Affichez votre singularité 

Refusez le diktat de votre banquier,

Dites lui fermement, no

Votre Crédit Urbain

"Toute une banque contre vous"


  • cherche en effet à vous imposer à tout prix son contrat groupe, 
  • insinue qu'il pourrait ne pas donner suite à votre crédit, 
  • menace d'augmenter par défaut votre taux nominal ,
  • quand il ne vous impose pas purement et simplement la souscription d'assurances complémentaires sans lien aucun avec l'objet de votre crédit.


Tout ceci est formellement interdit par les lois relatives au crédit
( Art.L313-30 du Code de la Consommation )


En cas de rachat, votre banquier traine encore à faire appliquer la loi,

  •  ne tient pas compte de votre demande, 
  • déclare dépassée la date de votre celle-ci,
  • conteste l'équivalence des garanties CCSF,
  • quand il ne sort pas de sa poche, en dernier recours, son contrat "anti-concurrence",
  • ou ne vous applique des frais exorbitants et dissuasifs sur la modification de votre tableau d'amortissement.


Tout ceci est formellement interdit par les lois relatives au crédit
( Art.L113-12 du Code des Assurances ,  Art.L312-9  et 313-32 du Code de la Consommation )

A ce stade, vous n'avez plus rien à redouter de la part de votre banquier car vos fonds ont été débloqués. Alors, gardez à l'esprit que vous avez le pouvoir de dire NO

Comme Steven, faites respecter vos droits retrouvez votre liberté, et dites un grand yes à votre courtier


Loi HAMON


N° 2014-344 du 17 mars 2014

Droit à résiliation renforcé au cours des 12 premiers mois



Amendement BOURQUIN


Depuis le 1er janvier 2018

 Droit à résiliation étendu à toutes assurances de prêt  à date anniversaire



Loi LAGARDE


 n°2010-737 du 1er juillet 2010

 Liberté de choix de son assurance emprunteur







et tournez le dos à votre banquier, résolument